header1.jpg
 
Play Transparente video

Press

 



 "Since 2009, she has wisely focused on singing, and now all of a sudden

 she has a world-class voice capacity. Räisänen interprets the solo songs

 with amazing confidence and boldness."

-Aamulehti-

 

 

"Räisänen's strength lies in the dynamic flexibility of her voice and in her ability to express the nuances of music and drama."

-Kaleva-

 

"Astonishingly naturally Räisänen played and sang simultaneously, as if having an expressive dialogue between bright and dark sides of her personality. She has similar kind of lyrical and radiantly beautiful tone both in her singing voice and in her violin."

-Helsingin Sanomat-

 

 

"...creative tone world accented by mezzo-soprano Virpi Räisänen's magnetic charisma and expression."

-Norrbottens Kuriren-

 

"...the moonlike scenery, which is lightend up by mezzo soprano Virpi Räisänen's radiant, heart touching singing."

-Koillissanomat-

 

"Playfull and surprising Virpi Räisänen shows that one can combine voice and body in many unexpected ways. Sequenza III from Luciano Berio is exploring all the possibilities of a female voice and Virpi was facinating and impressively agile both in her voice and body."

-Östran-

 

   
CV En France

Le fabuleux parcours de la mezzo-soprano Virpi Räisänen (Finlande), au départ formée à grand succès au violon, commence alors qu’elle se découvre une voix et décide de s’appliquer parallèlement à ses activités internationales de chambriste, à l’étude du chant et de l’art lyrique. Quelques années plus tard, elle conclut ses études de chant “avec la plus haute distinction” au sein des Conservatoires d’Utrecht et d’Amsterdam (sous la direction des professeurs Eugenie Ditewig et Udo Reinemann) et parachève par la suite sa formation vocale auprès de Margreet Honig.

 

A peine diplômée Virpi Räisänen fête ses débuts au prestigieux Festival de Salzbourg (édition 2009) dans l’opéra “Al gran sole carico d'amore” de Luigi Nono. Une production largement acclamée, mise en scène par Katie Mitchell, dans laquelle Virpi interprétait une des 4 parties principales, sous la direction d’Ingo Metzmacher (placé à la tête de l’Orchestre Philharmonique de Vienne). Sa prestation lui valut d’être aussitôt réinvitée par le Festival de Salzbourg, 2010, afin d’y participer dans la création mondiale du nouvel opéra de Wolfgang Rihm “Dionysos”, mise en scène par Pierre Audi ; une production qui fut récemment reprise à Amsterdam (juin 2011), également avec Virpi.

 

Par ailleurs, elle chanta “Elmira” dans Floridante (mise en scène Vincent Boussard) dans le cadre du Festival Haendel à Halle ; “Orfeo” dans Orfeo ed Euridice et le double rôle de La “Muse” ; “Nicklausse” dans Les contes d'Hoffmann à l’Opera d’Oulu ; “Iseut aux blanches Mains” dans Le vin herbé” de Frank Martin, produit par OT Rotterdam.

 

Pendant la saison 2011/2012 Virpi Räisänen fêtera ses débuts à l’Opéra de Berlin (Staatsoper unter den Linden, im Schillertheater) dans “Al gran sole carico d’amore” ainsi que dans “Dionysos” et apparaîtra par ailleurs dans Fröken Julie (de Ilkka Kuusisto).

 

En concert elle se produisit avec l’Orchestre Philharmonique et le Choeur de Radio France (Esa-Pekka Salonen), l’Orchestre de Chambre des Pays-Bas (Gordan Nickolic), le Tapiola Sinfonietta (Anne-Marie Helsing), le Choeur de la radio flamande (Bo Holten), l’Orchestre symphonique d’Oulu, l’Orchestre de Chambre d Ostrobothnie (Dimitri Slobodeniouk), l’European Union Chamber Orchestra et la Camerata Nordica (Terje Tønnesen).

 

Sa grande affinité avec le répertoire de la mélodie et du “Lied” l’a menée à se produire régulièrement en récital à travers sa Finlande natale et autres pays scandinaves, les pays baltes, les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, la France et le Japon.

 

Musicienne hors pair, elle s’est forgée une réputation enviable dans l’interprétation de la musique contemporaine, qu’elle affectionne en particulier et a crée un grand nombre d’oeuvres contemporaines, dont certaines lui ont été dédiées.

 

Elle vient de créer “VIULAJA” (pour violon et chant/mezzo) un projet unique permettant d’illustrer son habilité à chanter et jouer le violon simultanément. Un projet qui a abouti récemment à la sortie de “Trasparente music video”(musique d’Ilmari Mäenpää’s et mise en scène de Tapani Launonen http://www.e-concerthouse.com/en/news/133-trasparente-musiikkivideo-kuvauksissa ).

 

Prochainement, Virpi Räisänen donnera une série de récitals à Turku Music Festival, Stift International Music festival, Espoo Sellosali (au piano : Marita Viitasalo) et se produira à Amsterdam, à Lorient (France) dans le Requiem de Mozart Requiem et la messe en ut-mineur s.l.d. de Pierre Cao et sera l’invitée de l’Orchestre de la radio finlandaise (s.l.d. de Sakari Oramo).

 

Par ailleurs, Virpi Räisänen signa récemment un contrat avec le label-cd ONDINE. Elle fut également nommée directrice artistique du Festival de musique de chambre “Oulunsalo Soi”.

 
 
Co-operating with e-concerthouse
   
       
© Virpi Räisänen 2007 POWERED BY MEDIATALO WOIMA
 
>